mardi 28 février 2017

Score : 563 à 226 si on oublie le 1400!




« … Il y a de pratique avec l’application Blogger, un onglet « statistiques » qui me tient au courant de la progression de Fitzsou l’ange-aérien dans sa Vie d’internaute.
 
Que ce soit dans le ici-et-maintenant, le aujourd’hui ou toute la semaine précédente, je peux voir quels billets ont remporté du succès auprès de mon mystérieux et, en partie, inconnu auditoire.

Ainsi, celui du 28 janvier, Belle et insouciante jeunesse, a affiché un beau 563 de consultations. Dernièrement, celui sur Boule noire a en provoqué 226. À ce jour, le record est détenu par Toi mon ancien amour avec l’incroyable chiffre de 1400 consultations…

Intriguant n’est-ce pas?...

Sûrement que le titre y est pour quelque chose. À cause des nombreuses recherches sur internet qui se font par mots clés. 
Certain aussi que depuis que je partage les liens sur Facebook, que ça aidé à sa notoriété. 
Évidence. 

Et j’ose croire qu’au fil des années, le bouche à oreille a aussi contribué…

Je ne m’en plains pas. Des gens de tous les pays du monde viennent y faire leur tour. Je trouve ça le fun

Merci d’être là, pour la plupart, dans le plus grand des secrets… »

lundi 27 février 2017

Arile et Matanda



« … Il y avait quelques jours déjà, que je conservais précieusement le lien de l’ONF qui me permettrait d’écouter ce film
Je tardais. 
 
Ce matin fut le bon moment. Je branchai le fil HDMI et sélectionnai le site. Je réglai les quelques formalités de location puis je m’installai confortablement, la doudou jaune moutarde sur les genoux. 
Le voyage commençait…

Je me suis retrouvée dans une région pauvre et éloignée du Kenya. Deux guerriers, voleurs de bétail, armés jusqu’aux dents, décident un jour de troquer leur AK-47 contre l’amnistie et une paire d’espadrilles.

Touchant documentaire qui me laisse un goût de larmes dans le fond de la gorge en lisant les « in memoriam » de la fin… L’émotion fut à son comble quand, voulant peaufiner mon écrit je tombai sur cet article publié sur La Presse+ en septembre 2016... 

J'ai beaucoup aimé... 

Vous pouvez louer ce film à partir du site de l’ONF pour moins de $5.00. 
Un voyage au cœur de l’Afrique. 
Dans le cœur des gens… »
« Arile et Matanda », Amos, février 2017

dimanche 26 février 2017

Allez hop! On bouge!



« … Badminton, quand tu nous tiens! 
 
Vendredi soir - Rien de mieux après une délicieuse morue-au-lait-de-coco-et-gingembre, que d’aller se dégourdir au gym. Sur invitation de Jeune Sœur Chérie, et après un court magasinage de raquettes supplémentaires au génial Canadian Tire de Vald’Or, nous sommes arrivés en « team », les coudes serrés et motivés, pour cette première familiale. Une sortie entre sœur-neveu-nièce!

Tout avait débuté par le défi d’aller déneiger la toiture de l’appentis de la jolie maison vert-forêt-de-Vassan. Arrivée en mi-après-midi, j’apprends qu’un bon Voisin Samaritain avait accepté de s’occuper de la tâche en moins de Temps qu’il ne lui en prit pour crier ciseau !

Bonne chose de faite! 
Ne me restait plus qu’à décider si j’allais, oui ou non, me joindre à l’activité badminton le soir même. 

L’horloge égrena le Temps rapidement, parsemant de rêves de voyages nos cerveaux enflammés. Vint le moment de me décider une fois pour toutes. 
Ah pis oui… je souperais avec Eux et participerais à leur activité!

Dix-neuf heures et quelques grenailles sonnèrent. On remplit Petit Escape à pleine capacité. Évitant de justesse une contravention d’excès de vitesse à l’entrée de Sullivan, on se rendit sans autre tracas dans l’immense stationnement presque désert de la polyvalente.

Les parties succédèrent à la période d’échauffement-ajustement-aux-nouvelles-règles-du-jeu. S’ensuivirent une tonne de bons et mauvais coups, de rires et de sourires, d’encouragements devant nos progrès respectifs. 

Une fois de plus, le Temps passa trop vite. Je pensais à la route à faire, pleine noirceur, avant de réintégrer la quiétude de mon appartement. On écourta… Pour moi.

Ce fut un vendredi formidable. À répéter sans faute. 
Un de ces quatre… »
« Allez hop! On bouge! », Amos, février 2017

Qui suis-je ?

Ma photo
Ex-Kuujjuamiut, Abitibi, Canada
Angélique, perfectionniste- approximative, douce mais impatiente...

Archives du blogue