jeudi 28 avril 2011

Maintenant je sais...

…ce qu’aura l’air ma présence virtuelle pour les prochaines semaines!

Arrivée tard en soirée, jeudi dernier, j’ai ouvert la porte de la p’tite maison blanche du fond du rang, senti ses murs se resserrer autour de moi, comme dans un étrange et muet câlin de bienvenue…

J’étais chez-moi… Chez-nous…

J’ai retrouvé avec bonheur mon Grand et ma Douceur ma Belle, mon Sympathique Gendre, Méo, mon Roméo, mon P’tit Bonheur…

Quelques jours à peine et déjà j’ai roulé quelques centaines de kilomètres, la pluie a su mouiller mes cheveux, l’humidité traversée mes vieilles articulations de « jeune treckeuse » !

J’ai « huggé » ma Bonne Amie G et Tendre So, volé sans gêne jusqu’à ma Bonne Fée…

J’ai foulé le sable rempli d’eau de la plage du lac Morin*, tenté de retrouver la Pierre à Vœux que j’y avais laissé, en juillet dernier…

Peine perdue, sans peine…

Je laisse les jours s’écouler, sans heurt, me laisse porter par la vague des vacances et aujourd’hui me voilà, à vous lancer ses quelques mots, traces de vie…

Voilà pour les nouvelles fraîches en provenance de l’Abitibi !

Dans un peu plus de deux semaines, la Chine
Lien
Je suis prête!

* petite plage près de la sortie Nord du Parc LaVérendrye

jeudi 21 avril 2011

Un autre départ...

Ça y est! Le pré-embarquement est fait, j'ai mes cartes d'embarquement. Il ne me reste qu'à glisser mon portable dans le sac à dos qui sera mon bagage de cabine.

Je lisserai mes ailes afin qu'elles se fassent toutes petites dans l'avion qui est, apparemment "over booké"... J'ai cru entendre 86 passagers... Pas certaine...

En tout cas, mon Amie Lou et moi qui voulions être dans la même rangée mais sans personne entre nous deux, avons finalement opté pour deux places du côté de l'allée, en parallèle... Comme ça on pourra jaser et avoir un peu d'espace en même temps...

Je volerai de Kuujjuaq à Montréal un bon 2:20 heures. J'aurai une attente de deux heures avant mon vol vers Vald'Or, où j'atterrirai vers 20:15heures. Puis un p'tit tour de voiture d'une heure devrait me déposer devant le Resto-Bar où mon Grand et ma Douceur ma Belle risquent d'être.

Mon premier câlin Abitibien (euh... deuxième!!!...) sera pour eux!

Et après...

;-) ...

mercredi 20 avril 2011

Presque...

... prête! J'ai travaillé fort mais me suis prise un peu tard... Les valises ne sont pas bouclées, la vaisselle du souper, pas lavée...

Demain matin, première journée de vacances, j'aurai le temps de finaliser le tout avant d'aller faire mon "check-in"...

Je serai absente cinq semaines. J'ignore ce qu'il adviendra de ce blog... Je viendrai vous faire des coucous à l'occasion mais comme je prévois des séjours en forêt, je risque de vous être moins présente...

Je ferai mon possible, comme toujours...

Et je suis certaine que vous comprendrez que l'Ange a besoin de vacances...

Et qu'elle se permettra, sans remord, quelques écarts...

mardi 19 avril 2011

C'était le 16...

Et j’ai oublié de vous en parler le 18!

Comment ai-je pu?

Moi qui ai espéré ce moment depuis si longtemps. Depuis 2006 pour être plus précise…

Moi qui, quand je voyais la facilité avec laquelle Ils manipulaient l’espèce de petite boîte rectangulaire, à peine plus grande qu’une pagette, demeurais bouche bée à chaque fois…

Moi qui avais de la difficulté à Les suivre dans leur « pitonnage », tellement Ils étaient habiles à l’activer…

Moi qui devais faire les calculs à la main alors qu’Eux pendant ce temps, les faisaient les « deux doigts dans le nez »…

Moi qui aurais voulu l’offrir à Tous, car je croyais sincèrement que Tous méritaient pareille « Cadillac »…

Voilà enfin que samedi le 16 avril, le Ministre Bolduc a annoncé l’accessibilité à la pompe à insuline pour les jeunes atteints de diabète de type 1.

Wow! Je suis super, méga, incroyablement contente! Pour tous ces prouts, petits et/ou grands qui pourront enfin avoir la possibilité d’essayer cette onéreuse forme de traitement.

L’Ange vous remercie en rase-mottes, Monsieur le Ministre, pour ce programme...


lundi 18 avril 2011

Kuujjuaq en folie

Il neigeait à plein ciel juste un peu après que je sois revenue à la maison après mon avant-avant-dernier entraînement…

Comme si quelqu’un avait encore une fois « brassé la boule où se trouve le Nunavik » et remis en suspension, les flocons…

Mais bon, on en annonçait aussi en Abitibi alors je ne me plains pas…

C’est juste un peu plus difficile pour choisir les vêtements : chauds ou légers? Bottes ou souliers?...

Hum…

Les valises ne sont pas encore faites. Tout traîne sur le petit lit de la chambre d’ami et sur le bureau de la chambre principale. Je me dis qu’à la dernière minute, je trouverai bien le moyen de tout envoyer valser soit dans les sacs à dos soit dans l’immense valise…

Ah les voyages! Si au moins c’était vrai que ça fait rajeunir!

Je n’aurais pas besoin alors, de me rendre chez ma Capillicultrice Préférée à la première heure dès le lendemain de mon arrivée!!!

photo: "Rien", (parce que mon ordi a décidé de ne plus reconnaître le périphérique utilisé!... Ah les mystères de l'informatique!...)

dimanche 17 avril 2011

Suis énervée...


Quatre jours!

Quatre jours à être loin des miens encore…

… mais la cinquième je replierai enfin mes ailes en sol Abitibien et ce, l’espace de quelques semaines.

« Enfin »… j’ai dit…

J’ai des projets. Pas une tonne, mais j’en ai. Celui de me reposer, de serrer dans mes bras mon Grand et ma Douceur ma Belle, de me coucher à terre, à côté de mon Méo, mon « Roméo », de le laisser poser sa tête sur mon bedon, et respirer le bonheur des retrouvailles en même temps que lui…

Et peut-être…

J’irai folâtrer dans le « champs à Jolin », flâner au Café l’Aquarium, rêver au camp du P’tit Nord…

J’irai bouffer la tarte aux pommes du Broadway à Rouyn-Noranda, boirai du vin…

Je me saoulerai de jases amicales, raconterai ce Nord qui me retient captive…

Et je marcherai, encore et encore, en pensant à tous ces kilomètres qui se présenteront à moi, sur la Grande Muraille de Chine (dernière chance pour les adeptes de la procrastination qui voudraient m’encourager…)

Ce sera ma façon de poursuivre l’entraînement physique et moral…

Tout ça et… être avec Toi!...

photo: "Le champs à Jolin", 2009


samedi 16 avril 2011

Voeu...

… de bonheur, d’abondance ou de chance…

Vœu pieux…

Saviez-vous qu’il n’y avait qu’un seul mot se terminant par « oeu » et que c’est « vœu »?

Avec ou sans « X »… En fait si on en a plusieurs à faire on met un « X » sinon, on oublie…

Donc une Pierre à Vœux, on en met un car si on l’omet, elle ne travaillera qu’une seule fois…

Et ce serait bien dommage…

Ce fut l'un des sujets d'une discussion matinale avec ma Jeune Sœur Chérie, enseignante…

« Je fais le vœu de… »

… Mais non… je ne peux vous le dire… il ne se réaliserait pas!… Il s'envolerait avant même d'avoir pu naître...


vendredi 15 avril 2011

Un jeudi soir...

... Dans la même journée, j’ai fait la connaissance d’une Mireille au gym, j’ai revu une Karine au Town Hall, salué une Martha, et tendu la main à une Alice et son fils Moses…

À la fin de la soirée, c’est une Stephany que nous avons raccompagné à sa maison, bien après que les lumières se soient allumées dans la grande salle aux fauteuils tweedés bleus…

Je n’en reviens toujours pas…

Kuujjuaq et sa façon de nous présenter des gens nouveaux pratiquement à tous les jours…

Comme une histoire sans fin…

À l’image du froid sans fin…

Vendredi soir…

Retour au ciné ce soir, avec l’Amie So… « I’m number 4 »…

Wow! Moi qui suis habituée aux romances, senteur de Fleurs Bleues… J’y ai goûté!

Ni mon Grand ni ma Douceur ma Belle, n’auraient pu imaginer leur Ange de Mère, en train de regarder ce genre de film!…

J’en suis certaine!...

I am Number Four - Official Trailer [HD]

jeudi 14 avril 2011

-35

Je suis en retard... encore... La fatigue...

J'ai quand pris le temps d'aller voir sur le site d'Environnement Canada dans "quoi" je marcherai ce matin...

"Température à -23, vent de 22 km/h de l'ouest, refroidissement éolien...

-35!!!!!"

Alors, s'il vous plaît, à tous ceux qui trouvent que leur pelouse n'est déjà pas assez verte, que leurs fleurs ne sont pas assez éclatantes, qui sont peinés de ne pouvoir porter leur manteau léger de printemps...

Moi ici dans le MOYEN Nord, ce matin je reprendrai mon manteau en duvet, ma tuque et mon foulard...

"Très souvent, au cours de notre existence, nous voyons nos rêves déçus et nos désirs frustrés, mais il faut continuer à rêver, sinon notre âme meurt..."

Paulo Coelho, Le pélerin de Compostelle

Votre Ange frigorifié!...


mardi 12 avril 2011

Tiens...

… spécialement pour ... Toi …

« On ne peut comprendre la vie qu’en regardant en arrière, on ne peut la vivre qu’en regardant en avant… »

Soren Kierkegaard

Inspirant, non?...

Dommage que l’Ange éprouve tant de difficultés à le "comprendre"…

Oh, changement de sujet! Pour ceux qui ne liraient pas le blog de Zoreilles... je vous mets en lien pour visionner la première websérie tournée en Abitibi Témiscamingue: " Le stage de Kassandra".

Avis à tous les professeurs et/ou étudiants en enseignement...

Hilarant... vraiment!...


lundi 11 avril 2011

Décompte...


Ce fut une idée soudaine et subite… Comme toutes celles qui naissent dans mon cerveau depuis quelques années…

... Comme depuis les cinquante trois dernières en fait…

J’étais déjà en retard… Pas grave… quelques minutes de plus ou de moins… « Je les travaillerai avec deux fois plus d’ardeur, voilà tout… » me dis-je.

Je suis retournée dans la chambre et j’ai tiré le petit tiroir du coffret de bois…

J’ai fouillé un peu, pour finalement les retrouver, pêle-mêle dans le fond, du côté droit…

Je les ai comptés : un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, dix…

Voilà! Dix!...

Bien sûr je les ai choisis, un peu par la grosseur des perles, surtout par alternance des couleurs. Mon TOC m’a empêchée d’en prendre plus de l’un que de l’autre…

Dans la vie, ce doit être égal… Tout doit être égal, quant on est « toquée »…

Je les ai finalement glissés à mon poignet, les ai regardés, puis j’ai souri…

J’ai enfilé en vitesse manteau, tuque, foulard, mitaines. J’ai jeté sur mes épaules le lourd sac à dos « pour la pratique »… et j’ai marché… jusqu’à ce qu’un Charmant Jeune Homme m’invite à monter…

... Dix dodos qu’il me reste avant d’avoir un peu de ces vacances qui seront plus que méritées…

Épilogue: l’Ange n’est même pas arrivé en retard!...

photo: "On peut toujours compter sur...", avril 2011

dimanche 10 avril 2011

Symbiose

“... association durable et réciproquement profitable entre deux organismes vivants…; … étroite union… »

Ne serait-ce pas là le souhait de tous et chacun?

Et quelle belle ligne de pensée pour deux êtres sur le point de commencer à écrire leur propre histoire?

Comme si de rien n’était, comme si tout était à faire, à vivre, à écrire…

La poursuite d’un vol en haute altitude sur une carte du ciel déjà tracée à l’avance, sur lequel tout à coup se grefferaient en parallèle, deux symbiotes*…

Il est permis d’y croire…

Si on pouvait déterminer à l’avance le temps que durera la symbiose : un jour, toujours?

Qui peut le dire?

Et si on pouvait avoir la réponse avant même que ne se pose la question…

Comme ce serait facile…

* chacun des êtres associés en symbiose

n.b. Cette chanson de Sarah McLachlan, on la retrouve entre autres, dans le film « Épreuve de courage » (The brave one ) avec Jodie Foster, mon film fétiche depuis que je suis à Kuujjuaq.

Answer, Sarah Mclachlan

samedi 9 avril 2011

Obsolète


« … qui n’est plus utilisé et semble vieillot… »

J’ai appris un nouveau mot! Le pire c’est que je ne me souviens plus où je l’ai lu!

Juste que c’était ce matin, quelque part…

Je l’ai trouvé joli, vaguement mitoyen entre quelque chose d’obscène et d’obséquieux…

Je n’aurais pas deviné sa définition…

Obsédante ignorance…

Et me voilà à m’obstiner à trouver mots aux résonnances similaires, manie obsessive…

Si du moins je pouvais les sortir de ma mémoire obscure…

Mais non…

J’ai besoin de références observables…

M’enfin…

C’était juste un jeu d’Ange… à court d'inspiration...

photo:" Igloo des temps modernes", Kuujjuaq, mars 2010

vendredi 8 avril 2011

Gnomeo & Juliet

Gnomeo and Juliet

Deuxième (ben voyons!) film cette semaine! Une drôle de petite histoire d’amour entre les Bleus et les Rouges…

Tiens, ça sonne politique ça!...

Sauf qu’ici, tout est bien qui finit bien, car la Leader des Bleus, finit par tomber en amour avec le Leader des Rouges, et il en va de même pour leurs Petits…

En fait, si ça n’avait été de ces derniers, cette belle romance à l’eau de tulipes, n’aurait pas eu la même conclusion!

Bon, je reviens à mon clavier « d’amour »… en attendant mon tour!...

Bien hâte qu’il arrive…

Qui sait ce que l’Ange pourrait trouver sur sa route pendant sa prochaine et longue épopée…

Quoi qu’il en soit, je vous tiendrai au courant, n’ayez crainte!

jeudi 7 avril 2011

Soirée cinéma...

... comme à tous les jeudi! "The rite" avec Anthony Hopkins... Une histoire d'exorcisme bien loin de cette pensée d'Hervé Desbois:

"J'aime à croire que des anges virevoltent, vont et viennent tout autour de nous. Si tout le monde n'y croit pas, ils sont au moins utiles à certains..."

Ah oui! En passant... la Pierre à voeux... J'ai su aujourd'hui qu'elle avait eu assez d'énergie pour réaliser le deuxième voeu...

Cool non?...

Mon Ami ira la reporter sur les berges de la Koksoak...

Quand on dit que la Foi déplace des montagnes...


mercredi 6 avril 2011

Mantra

Méditation...


… Deux (encore!...) mercredi que je descends « down town » chez Collègue N chez qui nous nous réunissons, quelques unes, pour une séance de méditation…

En ouvrant la porte, une odeur d’encens flotte mollement dans l’air et les volutes de fumée semblent suivre le rythme de la musique, qui s’égrène en sourdine, mantra mystique…

La chatte d’un noir d’ébène déambule, alanguie et vient nous souhaiter, individuellement, la bienvenue avec retenue…

La pièce baigne dans la pénombre et la causeuse moelleuse n’attend que moi…

Nous nous installons, jasons un peu des chakras et des couleurs les identifiant. Nos index rejoignent nos pouces et les couvrent pour nous retenir au monde du réel…

Moment ésotérique et relaxant, tout à la fois…

Les respirations se font de plus en plus profondes, on s’enracine…

Puis c'est l’explosion des couleurs, les unes après les autres, mouvementées au gré de nos pensées ou de notre imagination…

C’est selon…

Parfois les expirations se font bruyantes. La journée fut étreignante pour certaines d’entre nous…

Latterrissage se fait tout en douceur… On s’étire, on baille, on rigole… et on se quitte, sereines…

photo: "Zénitude au Nord du Sud", Kuujjuaq, avril 2011

mardi 5 avril 2011

Deux fois plutôt qu'une...


( ça reste dans la thématique d’hier!...)

J’aurais voulu marcher plus que ça aujourd’hui, que je n’aurais pas pu!

J’avais deux rendez-vous au Centre de Santé Tullatavik : le premier à 11 :30 pour un suivi médical et le deuxième à 15 :00 en physiothérapie pour travailler la fameuse épaule droite, blessée dans son amour-propre (!) suite à une chute en patins en décembre dernier…

Donc à deux reprises, j’ai fait le trajet Centre de Santé-Régie, pour un 30 minutes bien sonné, en plus de la marche de 20 minutes du matin, celle de 20 minutes de la fin de journée sans compter l’heure d’entraînement au gym…

En forme vous dites? Je vais aller courir sur la Grande Muraille de Chine moi!

Farce à part, il me semble que je ressens l’amélioration croissante de ma forme physique et j’en suis fort aise, car ainsi, ça me donne un regain de confiance sur le « je peux »…

Comme j’avais déjà le « je veux » pas mal fort, l’équilibre est presque parfait…

Il ne me reste qu’à le « faire »… ce qui ne saurait tarder beaucoup plus que dans 6 semaines bien tapées!...

Ciel! Six semaines! Déjà!... Comme le temps file…

photo: "Dans les pas de l'autre...", Kuujjuaq, avril 2011

lundi 4 avril 2011

Pierre à voeux: prise deux!


« … Tout l’hiver, je l’ai portée à l’intérieur de ma mitaine. Je l’avais trouvée sur le bord de la Koksoak l’été dernier. Elle était grise, cerclée de rose pâle… »

Ce soir après mon entraînement : j’espérais que les deux colosses de la Sûreté du Québec finiraient en même temps que moi, et que galamment, ils offriraient de me reconduire…

Ça, c’était ma pensée magique du moment… Et elle ne s’est pas matérialisée…

J’envisageai donc, à petits pas lents, le retour à la maison. En cette fin de journée, je ressentais un degré de fatigue élevé, consécutif entre autres, à une nuit partielle d’insomnie…

Me suis dit : « Petit train ira loin… »

J’avançais suivant la route (car le raccourci prend maintenant dangereusement l’eau), quand tout à coup, un véhicule utilitaire sport me dépassa, me klaxonna et fit demi-tour pour revenir vers moi.

« … Ciel! Justement l’Ami que j’ai tenté de joindre à quelques reprises pour lui offrir quelque réconfort sachant qu’il vivait un moment difficile… »

Il m’invita à monter à bord (c’est donc à ce moment que ma pensée magique mentionnée plus haut c’est réalisée!...) et chemin faisant, tout en jasant, j’eus une Idée…

Je L’ai tournée sept fois dans mon cerveau avant de La laisser s’envoler

Et en toute amitié*, j’ai sorti la Pierre de ma moufle, j’ai expliqué la légende à mon Ami et, en lui précisant que c’était une très bonne Pierre puisqu’elle avait déjà réalisé le vœu dont je l’avais chargée, je lui ai offert…

J’espère juste qu’elle (la Pierre…), lui restait suffisamment d’énergie pour réaliser un deuxième vœu sans avoir eu le temps de refaire le plein!

L’avenir me le dira peut-être!...

* décidément

photo: "Simplement, le Nunavik...", Kuujjuaq, avril 2011

dimanche 3 avril 2011

En toute amitié


Il y a des gens qui sans égard, sont toujours au premier rang
Des gens qui se dévouent sans bon sens.
Tout le temps...

Il y a des gens pour qui donner importe plus que de recevoir
Des gens qui offrent pour rendre espoir.
Éloigner le noir…

Il y a des gens pour qui aimer signifie partager
Des gens qui, les yeux fermés, sont toujours là pour aider.
Réconforter…

Il y a des gens qui prennent l’allure d’un ange
Des gens qui ne demandent rien en échange.
Étrange…

Il y a des gens sensés
Des gens pour qui l’amitié est innée.
Les initiés…

Comme mon Amie Faye… (prononcer "Fée"...)

« Si les anges volent c’est qu’ils se prennent eux-mêmes à la légère » Gilbert Keith Chesterton

photo: "Quand le ciel touche terre", Kuujjuaq, avril 2011



samedi 2 avril 2011

De-hors... des sentiers battus!




« … elle a été assez gentille d’accepter le rôle ingrat de « motivatrice pour Ange sédentaire non motivé le week-end »…

Rien de moins…

Alors courageusement, pour ne pas lui démontrer ma non-compliance à l’entraînement, j’ai ramassé raquettes et bâtons à midi moins le quart pile, pour me diriger vers chez-elle, c’est-à-dire à environ une dizaine de minutes de chez-moi.

Jusque là, pas de problème, si ce n’est qu’encore une fois, je m’étais trompée dans l’habillement… Arrivée chez mon Amie S-Stella, j’étais déjà « trempe en lavette »! Par chance, j’avais glissé un polar dans mon sac à dos de 7 kg… et elle put me prêter un léger manteau coupe-vent qui fut plus adapté à la température extérieure qui avoisinait les -14 avec le refroidissement éolien.

Je mis mon chronomètre en marche. Objectif : une randonnée de deux heures… Nous prîmes un sentier tracé par les motoneiges, juste derrière chez S-Stella… et on se mit à placoter…

Bla, bla, bla, bla, bla, bla…

Raccourci par-dessus raccourci, nous revînmes après 3 heures d’une randonnée où le soleil accepta avec plaisir de brunâtrer nos nez juste assez pour que l’exercice concorde avec notre air santé!...

Wow! Objectif atteint!

L’Ange est vanné… la « motivatrice » (beaucoup plus jeune!...) se porte bien!...

photos: Au-delà des mots, la neige..., Kuujjuaq, avril 2011
La "motivatrice pour Ange sédentaire non motivé le week-end", Kuujjuaq, avril 2011


vendredi 1 avril 2011

Marie-Ludivine s'enfuit...

« … Depuis qu’elle avait détalé de la cabine l’autre jour, Marie-Ludivine avait erré longtemps avant de trouver refuge dans ce joli cottage blanchi par les ans.

Il s’en était fallu de peu qu’elle ne rende son dernier souffle sur le bateau de croisière dans lequel on l’avait obligée à monter contre son gré…

Immédiatement après sa fuite, elle avait dû se cacher sous le palier de l’escalier pour se calmer un peu. C’est alors qu’on avait malencontreusement déposé sur elle, une épaisse toile qui l’emprisonna, elle et sa peine, pendant plusieurs heures…

Lorsqu’enfin, quelqu’un retira le coutil, elle avait pris une grande respiration et s’était élancée au hasard du temps se trouvant devant elle…

L’accostage dans un Petit village, lui avait permis de se faufiler incognito entre les jambes effilées et bronzées des gonzesses se rendant à terre pour visiter.

Elle se retrouva esseulée, sur un quai déserté, à vouloir noyer son tourment…

Le cœur en bouilli, elle avait poursuivi sa route jusqu’à ce que la faim lui tenaillant les entrailles, ne la force à faire halte, derrière ce qui lui sembla un endroit potable pour l’âme altière qu’elle était…

Pour ce premier soir de liberté retrouvée, elle s’empiffra d’un reste de poisson…

Et c’est là, une fois rassasiée, qu’elle aperçut l’ange se tenant devant elle…»

Qui suis-je ?

Ma photo
Ex-Kuujjuamiut, Abitibi, Canada
Angélique, perfectionniste- approximative, douce mais impatiente...

Archives du blogue