jeudi 18 juin 2015

J’ai encore rêvé…



« … J’étais entourée de tous les membres de ma petite famille, jeunes. Nous étions sur le site de la Base Figuery. Par je ne sais quel hasard, j’étais grimpée sur le toit d’un bâtiment et j’étais incapable d’en descendre. La panique s’emparait tranquillement de moi,  jusqu’à ce que…
 
… ayant demandé de l’aide et en attendant que mon Grand escalade une poutre pour venir à ma rencontre, voilà que je me retourne et que j’aperçois sur l’un des côtés, une succession de grosses pièces de bois placées comme une grande volée de marches…   

Facile… Puis…

… Il fallait préparer le matériel pour aller au camp de chasse, dans le bois. C’est le Temps où ma petite Douceur-ma-Belle en a profité pour se faufiler sous le bâtiment pour y mettre le feu… Je l’ai chicanée… Je lui disais « qu’elle devait comprendre que ce qu’elle avait fait était très dangereux… » J’ai insisté… Puis… »

Je ne me souviens pas comment cette histoire loufoque s’est terminée… 

Ou peut-être, que je ne veux simplement pas vous la raconter???...

mercredi 17 juin 2015

Indian time at Indian Head



Je suis sur le chemin du retour. Après les dernières nouvelles données de Prince George, BC, j’ai roulé Cache Creek, Vancouver, Summerland et Kokanee Park. Puis j’ai quitté la Colombie-Britannique  pour coucher une nuit à Medecine Hat en Alberta. Ce soir, je suis en Saskatchewan. J’ai dépassé Regina pour venir prendre un peu de recul dans ce sympathique petit bled.
 
Et… non… je n’ai pas visité Regina!...

Les kilomètres continuent à s’accumuler tant bien que mal. J’en suis rendue à 6 808. Et ce n’est pas terminé! Je croyais avoir battu un record aujourd’hui, mais au relevé, les 4 et 5 juin avaient été encore plus longs (Fort Frances à Gimli, Manitoba et Gimli à Yorkton, Saskatchewan). Sûrement un peu de fatigue accumulée…

Généralement, la nuit je « viraille » mon sommeil, entortillée comme un saucisson dans les sous-vêtements, couverture de polar et sac de couchage. Quand je me tourne, tout tourne avec moi! Mais il m’arrive (comme la nuit passée)  de sombrer tête première au Pays des Rêves sans demander mon reste. Parfois le froid me réveille, parfois c’est la crainte qu’un orignal ou un ours ne piétine ma tente… 

Bizarre hein?...

Pour le reste et bien, je roule. 

Je vous avais bien spécifié n’est-ce pas, que mon aventure était un « road trip »???...
"Plaine bucolique", Saskatchewan, juin 2015




mercredi 10 juin 2015

J’ai rêvé



… une bonne partie de la nuit, qu’il y avait des bibittes dans mon lit! Tout ça parce qu’à un moment, j’ai senti quelque chose me marcher sur le bras…
 
Quand je pense que j’ai dormi sur le paillasson de la maison des grizzlis et que me v’là rendue à avoir peur quand je couche dans une chambre de motel. Non mais… Ce que ça peut nous changer la perception d’un Ange, ce genre de voyage!

Mis à part…

Ce matin, quand je suis descendue, habillée-maquillée (pfff…), dans le lobby du motel, il était 6 :10. Quel choc! Faut dire que depuis le départ, je fonctionne sans heure évidente, me laissant chatouiller par l’aube ou interrompre de la conduite, par les gargouillis gastriques, les envies irrépressibles, la fatigue. Et comme hier, j’ai encore reculé d’une heure dans le Temps, le réveil trop matinal, somme toute, s’expliquait. 

Depuis 2-3 jours, je récupère mal de mes journées. Une douleur lancinante à l’aine est revenue me hanter. Je la connais bien celle-là, nous sommes de vieilles amies. Pas de bonnes… de vieilles… 
Parfois elle disparaît, me laissant la paix pour quelques heures. Puis elle revient en force… 
Une explication à mes yeux pochés… 
Mais bon, assez de jérémiades…

La route m’appelle. J’ai été heureuse de reprendre contact avec vous, Invisibles Membres de mon lectorat. Votre présence me rassure, m’inspire, me réconforte. 

Ce qui fait que peu importe où je me trouve, il y a toujours un peu de vous, tout près de moi…

p.s. aujourd'hui, je vise me rendre aux alentours de Kamloops...
« Que c’est triste, un train qui siffle…», Colombie-Britannique, juin 2015

mardi 9 juin 2015

Prince George, BC



Tout à coup j’ai peur. Peur de ne pas trouver les mots pour vous dire en « si peu », ce que j’ai en « beaucoup trop »… Comme ce que l’on vit parfois, lors d’une retrouvaille avec l’Amoureux de qui on a été séparé trop longtemps : aucun subtil jeu de mains ne pourra ici, me venir en aide.
 
Alors advienne que pourra, je plonge…

« … J’ai atteint cet après-midi, le premier but de ce « road trip » : faire la route canadienne d’est en ouest jusqu’à Prince George. Dans mon livre de Vie, c’est un « CHECK»!

Pour fêter cela, j’ai pris une chambre dans un motel pour Ange-au-Temps-Retrouvé-mais-moins-fortuné, douce transition d’avec la Vie de nomade qui me colle à la peau. L’endroit est propre et il y a un bain…

… Ciel, un BAIN!!!... 

Les jours succédant à Fort Frances, ont été gorgés d’entre soleil, nuages et ciel bleu. Pas ou très peu, de pluie. Ma Northern Escape de tente (ben oui... j'ai réalisé que j'étais entourée d'Escape pour vivre ma "Great Escape"!!), tient le coup mis à part une petite réparation que j’ai dû faire avec du ruban électrique acheté à rabais (!) au Canadian Tire de Hinton. Vive l’uniformité canadienne!

Je tiens quotidiennement, un livre de bord. Je vous en partagerai l’intégralité au retour à ma Vie sédentaire. Lorsque les journées serviront d’écrins aux souvenirs ainsi amassés.

Pour l’instant, j’ai une Ville à marcher. Je placerai aussi quelques photos sur Facebook… Si vous lisez ces lignes et que vous n’y avez pas accès, faites-moi une demande… Je partagerai les paysages dont j’ai plein la tête avec vous…

Ce n’est qu’un au-revoir. 
Mais je ne peux vous dire à quand ira, le prochain rendez-vous…»
 
"Plat, pas plate!", Saskatchewan, juin 2015

"Campagne de North Battleford", Saskatchewan, juin 2015


Rocky Mountains, Alberta, juin 2015

Qui suis-je ?

Ma photo
Ex-Kuujjuamiut, Abitibi, Canada
Angélique, perfectionniste- approximative, douce mais impatiente...

Archives du blog